L'essentiel en 3 points

Neleh Artiste peintre
By Neleh

Je tiens à partager mon expérience personnelle et vous présente 3 conseils à suivre avant d’ouvrir une boutique en ligne. 

Que vous soyez artiste peintre ou pas, vendre ses œuvres et/ou ses produits est une nécessité, n’est-ce pas ?!!!

Pour ce site, j’ai opté pour WordPress, assez facile d’utilisation, et auquel il est possible d’ajouter de nombreux modules complémentaires, utiles pour présenter des œuvres ou les vendre.

Je peux commencer par vous dire qu’il va falloir un minimum de patience et un maximum de temps (ou l’inverse 😉 ) pour finaliser la partie vente en ligne comme il se doit !

Mes conseils administratifs

D’expérience, je vous conseille de centraliser sur un document word par exemple, toutes les informations  de vos activités, pour ne pas avoir à les chercher un peu partout, à chaque fois que vous en aurez besoin. Voici-ci une liste non exhaustive de ces informations :

  • Votre N° SIRET
  • Votre N° MDA (si déjà reçu)
  • Votre IBAN (ou RIB) pour paramétrer les outils de paiement en ligne. Celui de votre entreprise si vous être entrepreneur.
  • Nom et coordonnées de votre hébergeur, et de votre webmaster (les coordonnées de votre outils en ligne, si vous faites tout vous-même)
  •  Une description de votre boutique – intro que vous copierez sur la page boutique de votre site (quels types d’articles, les conditions de livraison…)

Vous devez également préparer la page des conditions générales de vente. Plusieurs sites gratuits permettent de les générer automatiquement. Vous les finaliserez après avoir validé les aspects techniques de votre boutique en ligne. En effet, il vous faudra y préciser les conditions de paiement et de livraison.

Voici un modèle libre et gratuit et téléchargeable :

Résultat de recherche d'images pour

(Source: WIKICREA – modèle libre et gratuit)

Ne négligez pas l’actualisation des réglementations !!!

Je vous conseille donc de récupérer une trame pré-remplie et de la mettre de côté jusqu’à ce que vous ayez tous les éléments manquants, pour ne pas avoir à la modifier tous les deux jours en fonction de votre avancement technique…

Il vous suffira de vérifier que cela correspond bien à vos conditions particulières, de modifier le cas échéant, puis de copier le tout sur la page CGV de votre site, avant d’ouvrir votre boutique en ligne officiellement.

Ça à l’air simple finalement !!! …

Mes conseils techniques

Vous disposez maintenant de l’essentiel des dispositions administratives.

Vous pouvez commencer la partie technique.

Dans un premier temps, je vous conseille de vous concentrer sur le “Back Office” (les moyens de paiement, les livraisons, le processus de commande…). Comme je l’ai déjà précisé, j’utilise WordPress, mais quelque soit le système choisi, c’est cette partie qui vous prendra le plus de temps.

Les paramétrages sont parfois fastidieux, mais indispensables pour qu’ensuite tout “roule”…

Prenez donc le temps de paramétrer PayPal (moyen de peiement en ligne le plus simple et utilisé par la majorité des sites internet). Malgré un processus d’accompagnement à l’installation de ce module, la démarche peut malgré tout nécessiter quelques aménagements sur votre site. Vous pourrez ensuite passer à la phase test. 

Pour cela, créez différents types d’articles, afin de valider les processus de commande de chacun d’eux. 

Grâce à PayPal sandbox, vous pourrez faire des simulations de commandes.

Vous devez également prendre le temps de paramétrer les livraisons. Là encore, les modules sont plutôt bien faits, mais il convient de les adapter à vos besoins, et à vos conditions.

Vous pourrez ensuite vous attaquer au “Front Office“, comme mettre à jour et finaliser la page des conditions générales de vente…

 

Dans la partie “Front office” il y a aussi et surtout : vos produits…

Tout comme pour vos portfolios, plus le produit est mis en valeur, plus il a des chances de plaire.

En plus, de la belle photo de votre oeuvre (voir du scan de celle-ci, si le format le permet), il serait intéressant de présenter vos articles en situation !

Plusieurs possibilités s’offrent à vous:

  • PhotoFunia” par exmple, est un outil facile d’utilisation permettant de mixer un fond (un cadre vide dans un intérieur contemporain, par exemple), avec une photo de votre oeuvre. Vous obtiendrez une jolie mise en situation
  • “Fait maison”, des outils sur smartphone ou tablette permettent de faire le montage soi-même (Photoshop Mix, par exemple)
  • “Live”, vous mettez votre oeuvre dans un joli coin de votre salon, quitte à refaire un peu la déco pour donner de l’allure, et vous faites une jolie photo…!

Parmi les autres conseils techniques à ne pas négliger : 

  • Identifier en amont les attributs de vos produits (formats, support…) afin de les paramétrer dans les options de votre module de boutique, avant de créer tous vos produits, cela vous fera gagner un temps précieux !!!
  • Accordez vous le temps de comparer, et lire les avis des différents modules (gestion des inscriptions de vos clients, gestion des produits virtuels, ou gestion des stocks…) afin de choisir ceux qui vous conviendront le mieux. Ainsi, vous ne serez pas obligé d’ en installer, tester, et désinstaller 10 avant de trouver le bon.

Perdre du temps avant, nous en fait gagner beaucoup ensuite…

Vous pourrez alors, vous concentrer sur le marketing.

Mes conseils marketing

Lorsque j’ai monté la partie “boutique en ligne” de mon site, j’ai perdu beaucoup de temps sur les points exposés ci-dessus, et c’est ce qui m’a incité à partager mon expérience et des conseils.

Pour ce qui est du marketing, je n’ai pas assez de recul pour vous faire part de mon expérience personnelle puisque c’est l’étape où j’en suis à l’heure où je vous écris. Cependant, forte de mes déboires administratifs, techniques, et soucieuse d’anticiper (cette fois-ci !); je peux tout de même vous transmettre quelques conseils: 

A. La livraison gratuite pour toute première commande, vous coûtera moins cher que 50% de remise sur votre site pendant 15 jours, mais vous rapportera certainement moins de clients également…

  • Prenez le temps de bien rédiger les descriptions de vos catégories de produits, cela sera bien utile pour le référencement de votre boutique sur les moteurs de recherche.
  • Proposez suffisamment d’articles, dés l’ouverture. Dans le cas contraire, vous risqueriez de perdre en crédibilité, et les clients aiment avoir du choix..

B. Mettez en avant de ou trois produits phares!!! Ou les catégories les plus importantes.

Et n’hésitez pas à investir un peu. Faites de la publicité Facebook, distribuez des tracts, présentez les nouvelles offres de votre boutique à vos précédents clients, et vos contacts.

Pour finir, ne vous découragez pas, et croyez en vous !!!

Et vous ? Avez-vous des conseils à partager avec moi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.